AccueilMarketing6 étapes pour mettre en place sa ligne éditoriale

6 étapes pour mettre en place sa ligne éditoriale

par Sarah
La ligne éditoriale est l'élément fondamental de toute stratégie de contenu. Voici 6 étapes qui t'aideront à la mettre en place !

Si tu souhaites mettre en place une stratégie de contenu pour développer ton activité et/ou faire connaître ta marque, il est indispensable de définir, à minima, une ligne éditoriale. C’est elle qui déterminera les limites de tous les contenus que tu produiras pour ton activité. Il est donc indispensable de prendre le temps de bien la définir avant de commencer à publier quoi que ce soit !

Qu’est-ce qu’une ligne éditoriale et à quoi ça sert ?

La ligne éditoriale est le fil conducteur qui accompagnera tous les contenus que tu produiras pour mettre en avant ton activité / ta marque / ton projet. Elle orientera, dans le même sens, ton discours de marque sur tous tes supports de communication. C’est l’élément ESSENTIEL, sans elle, impossible de mettre en place une stratégie de contenu efficace.
Elle servira de repères pour que tu puisses créer des contenus pertinents et cohérents. Elle te guidera tout au long de tes réflexions éditoriales et elle t’aider à prendre des décisions sur des sujets de publication. Et enfin, la ligne éditoriale s’avère indispensable si tu te destines à créer beaucoup de contenus (blog, newsletters, réseaux sociaux…) En gros, il te faut une ligne éditoriale.

Petite parenthèse : la ligne éditoriale est un élément clé de ce que l’on appelle la charte éditoriale. La charte éditoriale va définir toutes les règles qui accompagnent la création et publication de contenu. Dans une charte éditoriale, on va bien plus loin que la ligne éditoriale. On peut y trouver une stratégie SEO par exemple…

Les 6 étapes pour définir ta ligne éditoriale

Voici 6 étapes qui t’aideront à définir ta ligne éditoriale.

1. Trouver sa missiion

On peut définir la mission comme le « pour quoi » de la stratégie de contenu.
Cette mission est, en réalité, ce que tu souhaites atteindre à travers ton contenu. La mission est quelque chose de large et d’abstrait et représente ta finalité. Je suis convaincue à mille pour-cent que cet aspect-là de la ligne éditoriale est le plus important.
Par exemple, ma mission, à travers mon contenu, est de rendre le marketing digital accessible à tous même aux parfaits débutants. Cette mission a un impact direct sur ma façon d’écrire. Je t’en dis un peu plus en fin d’article.

2. Déterminer ses objectifs

Les objectifs sont le « pourquoi » de la stratégie de contenu.
Tu as défini ta mission, il te reste donc à savoir pourquoi tu le fais. Est-ce pour accroître ta notoriété, démontrer ton expertise sur un sujet, vendre tes produits…?
Ici, tu rentres dans du concret. Il te faudra définir tes objectifs précis et opérationnels. Ce sont eux qui te permettront de mesurer l’impact de ton contenu sur ton activité.
Les inclure dans ta ligne éditoriale te permettra de savoir si le contenu que tu es en train de produire est pertinent ou non. Tu pourras ainsi prioriser la production de tes contenus.

3. Connaître sa cible

La cible est le « pour qui » de la stratégie de contenu.
Bien entendu, on ne peut pas parler de stratégie de contenu et de ligne éditoriale si l’on ne sait pas à qui on s’adresse. Il est donc primordial de définir ses cibles (ou persona si je veux utiliser le langage marketing). Produire du contenu (que ce soit des articles de blogs, des vidéos, des podcasts…) est une chose mais produire du contenu qui intéresse en est une autre.
En connaissant les centres d’intérêt de ta cible, ses problématiques, ses craintes, ses besoins etc, tu sauras produire du contenu qui sera intéressant pour ta cible, du contenu à forte valeur ajoutée. Et en produisant ce contenu à forte valeur ajoutée, tu auras plus de chances d’attirer du monde, de te faire connaître et de convertir par la suite.

4. Délimiter ses thématiques

Le thème général

Les thématiques sont le « quoi » de la stratégie de contenu.
C’est une partie plus qu’importante car sans thèmes à aborder, il n’y a pas de contenu à produire. Il va donc falloir passer un peu de temps, même beaucoup de temps, à bien délimiter ce fameux « quoi ».
Pour définir ses thématiques, il y a plusieurs étapes. La première est d’établir quel sera le thème général. Ce thème général est bien évidemment un thème assez large (par exemple le bien-être, le marketing digital, la santé, les animaux, le sport…).

Le rubriquage

Une fois le thème général défini, on peut passer à la seconde étape. Elle a plusieurs noms : le rubriquage, le découpage, les catégories… L’idée derrière cette seconde étape est de découper son thème général en plusieurs catégories (ou rubriques).
Pour reprendre l’exemple du bien-être, on pourrait le découper avec les catégories suivantes : l’alimentation, l’activité physique, la méditation…

Une fois le découpage effectué, il y a deux possibilités :
1. Passer à la troisième étape
2. Continuer le découpage en séries/sous-catégories : cette étape est à réaliser uniquement si tes catégories/rubriques sont encore trop larges. Dans l’exemple du bien-être, on pourrait subdiviser la rubrique alimentation avec les séries suivantes : recettes, bien manger, les cures detox…

Les sujets

La troisième étape est celle où tu vas pouvoir rentrer dans du concret en commençant à réfléchir aux sujets que tu vas pouvoir aborder. Cette étape devrait être assez facile à mettre en place car le plus gros du travail a été fait en amont.
Les sujets, ce sont tous les articles, vidéos… que tu vas écrire/tourner.
Pour terminer avec l’exemple du bien-être, je pourrais tout à fait écrire un article sur « quels sont les aliments qui facilitent la digestion » et je pourrais tout à fait tourner une vidéo sur la recette des madeleines au chocolat (ouais, je suis un bec sucré ^^)

Mais la ligne éditoriale n’est pas le meilleure endroit pour stocker toutes tes idées de sujets. Pour ça, je t’invite fortement à te créer un calendrier éditorial.

5. Choisir ses supports de communication

Les supports de communication sont le «  » de la stratégie de contenu.
Maintenant que tu as une meilleure vision d’ensemble, il est temps de définir les lieux où tu vas pouvoir publier ton contenu.
Le choix n’est pas aussi simple qu’il ne parait. On pourrait choisir les différents supports en fonction de nos préférences mais non !!
Il faut aller là où ta cible se trouve. Et bien oui ! Si tu publies du contenu sur Twitter alors que ta cible se trouve principalement sur Instagram, tu vas avoir du mal à trouver des lecteurs/prospects…
Il faut donc faire un travail sur ta cible pour pouvoir sélectionner au mieux tes différents canaux de communication.

6. Trouver sa tonalité

La tonalité est le « comment » de la stratégie de contenu.
Ici, on va clairement définir ce qui fera LA différence par rapport à tes concurrents. Tu as défini le message que tu veux faire passer, tu as défini les différentes catégories à construire, tu sais où est-ce que tu vas difusser ton contenu. Il ne te reste plus qu’à déterminer comment tu vas faire passer ce contenu.

  • Est-ce que tu vas tutoyer ta cible (comme je le fais), ou au contraire la vouvoyer ?
  • Vas-tu utiliser un langage plutôt formel, plutôt soutenu ?
  • Le vocabulaire que tu vas utiliser sera t-il simple, technique ?
  • Seras-tu plutôt direct, interrogatif ?
  • Quelle ambiance veux-tu donner à ton contenu ? Un environnement très pro avec des termes techniques, sans aucune trace d’humour…

La mission un impact direct sur ma façon d’écrire

Un peu plus haut, je te disais que la mission que j’avais déterminé avait un impact direct sur ma façon d’écrire. Ma mission est de rendre le marketing digital accessible à tous même aux parfaits débutants. Donc pour atteindre ma mission, j’ai fait le choix d’utiliser du vocabulaire simple, d’instaurer une ambiance légère, authentique, de faire preuve de transparence… et cela passe par un langage informel, avec des traces d’humour, un certain franc-parler sur certains sujets…

Et après la ligne éditoriale, je fais quoi ?

Après avoir travaillé chaque étape citée plus haut, tu es en mesure d’établir ta ligne éditoriale. Mais si tu le souhaites, tu peux aller beaucoup plus loin en construisant une charte éditoriale. Pour résumer la charte éditoriale est un document qui rassemble toutes les règles de production et rédaction de contenu.
On peut imaginer réfléchir à différentes choses :

  • Définir la stratégie SEO (recherche de mots-clés…)
  • Éditer des règles de rédaction (par exemple : le titre de l’article devra contenir 80 caractères)
  • Créer des templates d’articles
  • Créer des gabarits d’images
  • Définir une fréquence de publications

Tu as désormais toutes les cartes en main pour produire du contenu organisé et homogène et donc PROFESSIONNEL.

Pour conclure, j’ai un petit exercice pour toi :

Peux-tu me dire, en commentaire, quel est ton thème général et comment pourrais-tu le découper en au moins trois catégories.

La ligne éditoriale est l'élément fondamental de toute stratégie de contenu. Voici 6 étapes qui t'aideront à la mettre en place !

Ça t'intéressera aussi !

Laisser un commentaire

2 × 5 =

Ce site utilise des cookies pour te garantir une expérience optimale. Continuer à naviguer sur le site implique d'accepter l'utilisation des cookies. J'accepte En savoir plus

4 Partages
Partagez
Partagez
Tweetez
Enregistrer